annonce







sbouton.883 Publications AFM
 
---------- 

Cahier des Micromonteurs n°153

 cahier3 2021
Argent Kongsbergite-Las Herrieras-Sierra Almagrera - Photo : P.Clolus-Coll:G.Favreau

La Sierra Almagrera au sud de l’Andalousie appartient aux cordillères bétiques. La région a connu une intense activité minière qui débuta en 1840 avec la découverte de l’argent, et se poursuivit à partir de 1880 avec l’exploitation du fer jusqu’au 20e siècle. De nombreux vestiges archéologiques témoignent encore de cette intense production minière. La minéralisation argentifère est constituée essentiellement de sulfures et sulfosels. L’argent natif a été rencontré notamment à Las Herrerías sous forme de kongsbergite. Un certain nombre de minéraux du groupe de l’alunite sont présents, avec la jarosite dont le Barranco Jaroso est la localité-type, mais aussi l’osarizawaite et la beaverite-Cu. Parmi les minéraux remarquables très présents dans les haldes on citera la sidérite, l’arsentsumebite, l’atacamite, et la brochantite.

The Sierra Almagrera in southern Andalusia belongs to the Betic Cordilleras. The region experienced intense mining activity which began in 1840 with the discovery of silver and continued from 1880 with the exploitation of iron until the 20th century. Numerous archaeological remains still bear witness to this intense mining production. The silver mineralization consiste mainly of sulphides and sulphosalts. Native silver has been found especially in Las Herrerías in the form of kongsbergite. Number of minerals from the alunite group are present, with jarosite of which Barranco Jaroso is the type locality, but also osarizawaite and beaverite-Cu. Among the remarkable minerals very present in the dumps are siderite, arsentsumebite, atacamite, and brochantite.
Sommaire

Sierra Almagrera- Supplément iconographique au Cahier des Micromonteurs n°153supplementcahier3 2021Chalcoalumite sur allophane - Mina La Estrella - Barranco Jaroso
Photo : G.Favreau-Coll: R. Pécorini

Le travail sur la minéralogie de la Sierra Almagrera a été l’occasion de prendre de nombreuses photos au microscope électronique à balayage.
Pour ne pas inclure dans le cahier « Spécial Sierra Almagrera » trop de photos en noir et blanc, nous vous proposons quelques photos MEB supplémentaires sous la forme d’un petit fascicule distinct qui a été imprimé et distribué aux participants de l’AG AFM 2021 et mis en ligne pour tous les autres sur le site de l’Association sous la forme d’un PDF libre de droits.
Le supplément se focalise sur deux secteurs de la Sierra : celui du Barranco Jaroso, avec les mines La Estrella et Rescatada, et le secteur de Villaricos/Las Herrerias. L’observation au MEB nous offre l’accès à des mondes insoupçonnés, comme le montrent les tentacules d’allophane illustrés en couverture, qui pourraient être sortis de « Vingt mille lieues sous les mers » de Jules Verne.
J’ai voulu illustrer ici les apports de la microscopie électronique à l’observation des minéraux et de leur morphologie, souvent rendue difficile par les reflets, les couleurs et les transparences. Dans le cas des minéraux reproduits ici, nous avons été aidés car les espèces contenant des éléments lourds (plomb, argent) apparaissent vivement éclairées.
Vous pourrez ainsi apprécier des photos de cristaux isolés d’arsentsumebite, une grande rareté, parcourir la variabilité de morphologie de l’osarizawaite, et voir d’un autre œil la cyanotrichite. Nous avons tâché d’illustrer le maximum de photos en très grand format, ceci inclut quelques reprises de photos de l’article en plus grand format. Tous les échantillons présentés ici ont été analysés par EDX.
Pour la description des espèces, de leur mode d’occurrence, nous vous reportons à l’article complet dans le cahier « Spécial Sierra Almagrera » (3/2021). Georges Favreau
Cliquer ici pour le télécharger
fleche noir gris a droite icone 4409 48


Informations supplémentaires